Coups de Coeur "Produits"

AOP pour la figue de Solliès

La figue de Solliès à la magnifique robe violette et aux si douces saveurs a vu son AOC, obtenue en 2006, confirmée en appellation d’origine protégée (AOP). On la savoure nature ou légèrement rôtie dans un fond d’épices et de vin doux naturel. Elle rejoint le chasselat de Moissac, le muscat du Ventoux, les pommes du Limousin et les noix du Périgord ou de Grenoble

fiche

Une magnifique collection de fraisiers…

Implantée dans le Roussillon, la Provence et l’Aquitaine, la société Rougeline, l’un des plus important producteur et distributeur de fruits et légumes de l’hexagone, tomates notamment, organise au mois d’avril prochain dans l’une de ses exploitations du Lot-et-Garonne une visite commentée de sa collection de fraises. À côté des classiques, mais savoureuses, gariguette, ciflorette, charlotte et mara des bois, on pourra découvrir et déguster ces variétés ayant pour noms apricot, ananas, anablanca, aapron blanc framboise, capron royal, docteur Morère, golden alpine,gorella, madame Moutot, la France, madame Kooi, royal sovereign, sannié, surprise des halles, talisman, versaillaise, vicomtesse Héricart de Thury, mount Everest, sans rivale, ville de Paris, madame Lefevre, hâtive de Caen, libération d’Orléans, belle de mai, honor ou autre virtue…

Renseignements :  fraise@rougeline.com

fiche

La WEB-TV du haricot tarbais…

Les producteurs de haricot tarbais, cette goûteuse légumineuse à fine peau qui grimpe en s’accrochant aux hampes de maïs et qui bénéficie d’un Label Rouge mais aussi d’une IGP, se sont dotés d’un site Internet . Outre l’histoire de ce petit trésor originaire du Nouveau monde, ses conditions encore artisanales de production, des informations sur la coopérative et une vente en ligne, les gourmands y découvriront quelques savoureuses recettes en video.

www.haricot-tarbais.com

fiche

Une golden Label Rouge

Si le “fruit défendu” est plébiscité par les Français - près de 9 ménages sur 10 avouent en consommer -, c’est bel et bien la golden, “Golden Delicious” de son vrai nom, qui se taille la part du lion ! C’est cette variété que l’on retrouve d’ailleurs dans le cahier des charges de l’unique pomme qui bénéficiant d’une AOP, celle du Limousin. La golden figure également en bonne place dans les deux IGP : pomme des Alpes de Haute Durance et pomme de Savoie. Reconnaissable à son bel aspect jaune doré et à son bon équilibre sucre-acidité, notre golden est la seule variété pouvant prétendre au Label Rouge. On privilégiera les fruits cultivées en altitude, offrant plus de croquant et une meilleure jutosité.

fiche

Le bœuf fermier Aubrac

Lucien Conquet a le sourire. Dame ! retrouver, après quelques années d’absence, ses compères Coq d’Or – il fait partie de la toute première fournée - lors du fameux salon organisé, fin novembre, par le Guide des Gourmands avait déjà de quoi le réjouir. Mais son plaisir était d’autant plus grand que notre adorable artisan de Laguiole, aussi talentueux charcutier que boucher, avait emmené dans ses bagages un produit lui tenant particulièrement à coeur ! “Dans les années 70, la race Aubrac était en train de s’éteindre. Aujourd’hui, avec quelques 150.000 bêtes et près de 500 éleveurs concernés, elle est fort heureusement tirée d’affaire. Elle se développe même”.
Lucien a été l’un des principaux artisans de cette renaissance et de ce développement. “Ce n’est pas pour rien que cette viande, d’un beau rouge rubis, est courtisée par les chefs, aux premiers rangs desquels Michel Bras ! Elle est particulièrement goûteuse, très tendre et joliment persillée, avec une grande capacité à maturer. L’Aubrac, qui est parfaitement adaptée à ce terroir d’altitude, est emblématique de notre plateau. C’est d’ailleurs la seule race française qui n’a connu aucun cas de vache folle !”.
Avec une bonne dizaine d’éleveurs, Lucien a déposé, en 1997, la marque “Bœuf fermier Aubrac”, logiquement complétée deux ans plus tard par un Label Rouge. Extrêmement rigoureux, le cahier des charges exige des bêtes nées et élevées sur la même exploitation, à partir d’une race pure Aubrac. La transhumance et l’estive - elle dure cinq bons mois, de la Saint-Urbain, vers le 25 Mai, à la Saint-Géraud, autour du 13 Octobre, durant lesquels elles vont brouter, en totale liberté, la flore unique de ces plateaux à près de 1000 mètres - est obligatoire. Quant à l’alimentation, du foin en hiver et de l’herbe en été, elle exclu maïs, ensilage et bien sûr OGM !
“Les restaurateurs de la région jouent de plus en plus le jeu, note avec satisfaction Lucien, et notre démarche correspond bien aux attentes des consommateurs qui veulent identifier l’animal et savoir surtout ce qu’il a mangé. Avec le bœuf fermier Aubrac, aucun risque !”

fiche

Mon Abonnement

Mot de passe oublié ?

Recherche Produits

Coqs d'Or
Nouveau dans le Guide



Les Coqs d'Or 2018

Les Coqs d'Or 2018

Champagne
Charles Clément

Champagne <br> Charles Clément

Vignerons Catalans

Vignerons Catalans

Terrass Kardinal

Terrass Kardinal

Edition et impression

Edition et impression

image description