Bannière animée 2

Coqs d'Or 2015

Découvrez les Coqs d'Or 2015 en images :


Monique Brosset et Véronique Meton
Monique Brosset et Véronique Meton Minh Sang VO - Aquaprawna Conserves Grave - Pierre Jolibert Kaviari - Jacques et Karine Nebot et Raphaël Bouchez Romain Chapron de Croque-Bourgogne Eric Henry de Charnel Francine et Patrick Mercier de la Ferme de la Novère Franck Choisne de la maison Combier La famille Rolet Christian Artzner des bières Perle Joaquim Comella Riera de Casa Riera Ordeix Juan Moreno de Ines Rosales Dario Loison et ses panettones

Inès Rosales en Andalousie


Juan Moreno Tocino


Casa Riera Ordeix à Vic en Catalogne


Joaquim Comella Riera


La Brasserie Perle à Strasbourg


Christian Artzner, 11, rue de l'Ardèche, 67100 Strasbourg, tél. : 06 89 84 30 41

christian@biere-perle.com - www.biere-perle.com

>bières artisanales

C'est en 2009 que Christian Artzner, arrière-petit-fils du fondateur, Pierre Hoeffel, a redonné vie à la bière Perle, éteinte en 1971. Un jeune homme plein d'énergie et de talent mais aussi de céativité comme le prouve sa belle gamme de bières aux noms poétiques : Perle, jolie blonde alsacienne, fine et structurée, harmonieuse, au bon goût de houblon, Florale, bière de printemps, filtrée et non pasteurisée, qui joue sur la fraîcheur des arômes, Perle Hop brassée avec un houblon amarillo venant des USA, Mondiale fabriquée avec des ingrédients venus des cinq continents, Démenthe dont une touche de menthe accentue la fraîcheur ou Perle des îles parfumée avec des écorces d'agrumes et des gousses de vanille. Mais la perle des Perle, c'est l'étonnante Perle dans les Vignes, brassée et fermentée à partir d'un assemblage de malt d'orge et de moût de pinot blanc d'Alsace : une bière cuivrée de longue garde, à la mousse dense, très fruitée  et ample en bouche, à la finale longue et fraîche, une bière unique et intense qui mérite bien un Coq d'Or tout comme toute cette famille de Perle. Un jeune brasseur à suivre !


Distillerie Combier à Saumur


Franck Choisne, 48, rue Beaurepaire, 49400 Saumur, tél. : 02 41 40 23 00

f.choisne@combier.frwww.combier.fr

>Elixir Combier, Original Combier, Guignolet d’Anjou

Qu’on se le dise : c’est le grand retour de l’Elixir Combier ! Créé en 1852 par Jean-Baptiste Combier avec la complicité d’un certain docteur Raspail, ce mélange exotique d’herbes et de plantes aromatiques en provenance de la Vallée de la Loire, d’Afrique, d’Inde et d’Asie était alors vendu comme «liqueur hygiénique de dessert ». Il avait disparu, le voici donc revenu (39 € les 50 cl). Preuve que la créativité, chez Combier, est en vogue depuis toujours. Créée en 1852, par Jean-Baptiste Combier, la plus ancienne distillerie du Val de Loire encore en activité s’illustra aussi très vite par la création d’une liqueur à base d’écorce d’oranges douces et amères, distillée trois fois. Nommée à l’époque Curaçao triple sec, elle joue encore les vedettes sous le nom d’Original Combier (19,90 € les 70 cl). Ce petit trésor ne saurait éclipser le Guignolet d’Anjou, savante infusion de cerises aigres et de cerises noires dont la formule aurait été personnellement codifiée en 1632 par la gourmande prieure de l’Abbaye de la Fidélité (9,90 € les 70cl). Absinthes et pastis, apéritifs, liqueurs et crèmes figurent aussi au répertoire de cette vénérable distillerie saumuroise. Autant de délices à savourer avec modération mais plaisir qui valent un Coq d’Or à cette bonne vieille distillerie !


Domaine Rolet Père et Fils à Arbois


Pierre, Bernard, Guy et Éliane Rolet,  Montesserin, Route de Dole, 39600 Arbois,

tél.: 03 84 66 00 05 - rolet@wanadoo.fr - www.rolet-arbois.com

>marc du Jura, macvin

Deuxième domaine viticole jurassien, cette belle propriété familiale porte haut les couleurs des arbois et côtes du jura, blancs ou rouges, du crémant, de l’étoile, du vin de paille et du vin jaune. Très souvent médaillés, ces viticulteurs s’y entendent également pour faire chauffer l’alambic ! On applaudit leur élégante vieille fine d’Arbois mais aussi et surtout leur vieux marc, puissant et bouqueté, qui permet de redécouvrir cette eau-de-vie traditionnellement élaborée dans de très nombreux vignobles et trop longtemps négligée. Pour aider les gourmands à retrouver le (bon) goût du marc, nous lui accordons, donc, un Coq d’Or. On n’oubliera pas pour autant de savourer un petit verre de leur superbe macvin du Jura, blanc ou rouge (15€). Récompensé par une AOC en 1991 devenu aujourd’hui AOP, ce doux vin de liqueur titrant 18° marie moût et eau-de-vie de marc.


La Ferme de la Novère à Champsecret


Francine et Patrick Mercier, Ferme de la Novère, 61700 Champsecret,

tél.: 02 33 37 60 19  mercierlanovere@gmail.com - www.fermeduchampsecret.com

>camembert fermier bio

Mieux qu'un long discours, un conseil : goûtez ce camembert et...vous n'en voudrez plus d'autre ! Comme nous, qui lui avons avec entrain décerné un Coq d'Or. Par pure gourmandise, nous en avons goûtés plusieurs, achetés chez divers fromagers, pour être sûrs et certains mais chaque dégustation ne fait que conforter notre penchant pour ce divin fromage. Voilà deux ans seulement qu'il existe, car, même si les Mercier sont éleveurs de vaches laitières depuis plusieurs générations, il a fallu un peu de temps à Francine et Patrick pour faire aboutir leur démarche vers la qualité maximale. Des vaches de race normande, élevées en bio,  à l'herbe et au foin, donnent un lait riche, qui n'a pas besoin d'être réfrigéré puisqu'il est travaillé immédiatement et sur place ce qui permet donc d'utiliser les ferments naturels. Au final, un vrai camembert de Normandie AOP bio, fermier et exceptionnel... qui vous fera oublier toutes les pâtes insipides qui voudraient porter son nom.


Croque-Bourgogne à Migennes


William et Romain Chapron, 4, rue Jean Bouin, 89400 Migennes, tél. : 03 86 92 09 10 - contact@croquebourgogne.com www.croquebourgogne.com

>escargots de Bourgogne, marinade de chairs d'escargots au chablis

Bien sûr, tous les escargots de Bourgogne ne se promènent pas uniquement sur les sentiers bourguignons.... pas encore ! Ceux de Croque-Bourgogne, par exemple, viennent de Hongrie où la petite société est propriétaire de sa filière récolte avec un ramassage organisé des escargots sauvages, sous le contrôle permanent d'une équipe française. La qualité environnementale est privilégiée et chaque lot d'escargots récolté est tracé ! Et c'est bien en Bourgogne, à Migennes très précisément, que les chairs d'escargots sont marinées au chablis... Bonne farce à base de beurre de baratte AOC Poitou-Charentes et surtout d'ail et persil frais, hachés très fin pour une texture veloutée, une saveur puissante mais où l'ail, bien présent, ne domine jamais. Un équilibre parfait. Avant dégustation, Romain Chapron, l'artisan-créateur, recommande de mettre les escargots dans un four bien chaud et de les retirer du four dès les premiers petits bouillons dans les coquilles. Tout à fait délicieux ! A tel point que l'équipe unanime décerne cette année un Coq d'Or à ces merveilles typiquement hexagonales même si elles sont nées ailleurs. 50 escargots "moyens" : 16,80 €, "belle grosseur" : 19,95 €, "très gros" : 20,75 €.


Conserves Garde à Bordeaux


Pierre Jolibert 335, rue Georges Bonnac, 33000 Bordeaux, tél. : 05 57 81 29 90 et 06 29 35 57 93  - conservesgarde@gmail.com

> lamproie à la bordelaise

Les Bordelais gourmands connaissent bien les produits de la Maison Garde qui, depuis 1955, leur propose l'une des meilleures lamproies à la bordelaise que nous ayons jamais  goûtées, la meilleure en conserve en tout cas. Et la plus belle car elle est superbement présentée avec ses morceaux de poisson fondants et fermes à la fois, ses tronçons de poireaux bien rangés et sa sauce délicieuse, goûteuse, pas trop épaisse ni trop fluide... parfaite (32 € les 400 g). Une pure merveille qui vaut bien un Coq d'Or. Les autres délices de cette petite maison reprise récemment par l'ami Pierre Jolibert (rencontré voici longtemps dans le monde du porc gascon) sont les excellents cèpes à la bordelaise (39 € les 320 g uniquement les têtes ou 31 € pieds et têtes), les escargots, eux aussi à la bordelaise (19,90 € les 400 g) et, dernier-né de la gamme, un petit pâté de porc noir de Bigorre, le Tchanqué. A goûter sans tarder ! Le meilleur du Bordelais... pour le plaisir.


Aquaprawna à Paris


Minh-Sang Vo, 325, rue de Charenton, 325, rue de Charenton, 75012 Paris,

tél : 09 5074 37 28 -  contact@aquaprawna.com www.aquaprawna.com

>crevettes Saphira et Kuruma

Encore un choix très difficile ! Entre la Kuruma, crevette d'origine japonaise élevée depuis des années dans les claires de Marennes-Oléron chez David Hervé, à la chair ferme, croquante et goûteuse, que l'on achète fraîche et bien vivante en saison (l'été) et congelée le reste de l'année (35 € le kilo) et que l'on cuisine comme on veut tant sa chair savoureuse tient bien à la cuisson. Et la superbe Saphira, née et élevée dans le delta du Mécong où elle se régale, entre autre, de noix de coco, au physique envoûtant avec ses longues pâtes bleu saphir, sa taille hors du commun (4 au kilo seulement), sa chair fondante et son corail abondant et  onctueux à la saveur marquée (30 € le kilo). Deux merveilles des mers distribuées par un orfèvre, Vo Minh-Sang, un homme amoureux de ses crevettes qui valent bien un Coq d'Or. De quoi inventer des plats inédits.


Kaviari à Paris


Raphael Bouchez et Karin Nebot, 13, rue de l'Arsenal, 75004 Paris,  tél. : 01 44 61 88 50 - www.kaviari.fr - kaviari@kaviari.fr

>caviars, saumons fumés, boutargue

S'il est un homme qui connaît le caviar sur le bout de la langue, c'est bien Jacques Nebot, déjà connu dans cet univers exceptionnel dans les années 80. Sa fille Karine est née dedans. Quant à Raphaël Bouchez, le PDG de la maison, c'est lui aussi un as des as. Bref, Kaviari, c'est le temple du caviar, carrément ! Bien sûr, aujourd'hui, même les meilleures maisons ne peuvent que proposer du caviar d'élevage mais... il y a  élevage et élevage. Et, ici, ce ne sont que les très, très bons. Les gourmands qui en ont l'occasion s'organiseront une petite dégustation de ces oeufs d'esturgeons de variétés diverses venant d'Europe mais aussi d'Iran et, même, de Chine : caviar d'esturgeon blanc venant d'Italie au petit goût de noix fraîche, caviar osciêtre prestige d'Italie ou de Bulgarie à la saveur subtile (75 € les 30 g), somptueux caviar beluga impérial d'Iran ou de Bulgarie, étonnant caviar Kristal au grain croquant à reflets dorés arrivant d'un immense lac du nord de la Chine, le préféré des grands chefs (90 € les 30 g). Sans oublier depuis peu, le premier caviar "fermier" né dans un élevage français. Mais il n'y a pas que le caviar dans la vie de Kaviari. Les saumons fumés, eux aussi, sont de grande qualité, qu'ils viennent de Norvège, d'Irlande ou des îles Féroé (de 17 à 29 € les 200 g). La boutargue Trikalinos, onctueuse et corsée, a ses adeptes tout comme les oeufs de saumon et autres trésors marins. Tous ces délices méritent bien un Coq d'Or que l'équipe a décerné sans l'ombre d'une hésitation d'autant qu'elle a apprécié les très jolies et astucieuses présentations comme L'En-K de caviar, raffiné et abordable. La gamme est disponible à La Grande Epicerie de Paris, chez Autour du saumon, Un saumon à Paris et Lenôtre.


Charcuterie Brosset-Méton à Bonnat


Monique Brosset et Véronique Méton, 2, rue George Sand, 23220 Bonnat,

tél. : 05 55 62 10 36 - brossetmeton@orange.fr

>pâté de pommes de terre, andouille creusoise

Chaque année, la dégustation des produits de Brosset-Méton est pour nous un moment de véritable bonheur et l’on comprend toujours que certains viennent de loin pour se les offrir. Le fameux pâté de pommes de terre est toujours aussi fondant à l’intérieur et croustillant à l’extérieur (9,50 € pour 6). La formidable andouille creusoise (17,30 € le kilo) se savoure chaude sur un lit de lentilles ou encore de petits pois frais avec un plaisir toujours sans mélange. Et les belles et bonnes andouillettes (19 € le kilo), les amusants gratons (22,50 € le kilo), le délicieux pâté de tête (15,60 €), le pâté de campagne (15 € le kilo) ou le saucisson cuit à l’ail (16 € le kilo) ont, eux aussi, leurs amateurs. D'où un Coq d'Or accordé à l'unanimité par les Gourmands déchaînés. La magnifique viande limousine proposée au rayon boucherie vient de l’exploitation familiale et attire toujours plus de gourmands, elle aussi.


Loison Dolciaria en Vénétie


Dario Loison, Strada Statale Pasubio 6, 36030, Costabissara (VI), tél. : 39 0522 599795

loison@loison.com - www.loison.com

>panettone, piccole delizie

Le panettone est né, dit la tradition, à la cour du Grand Duc de Milan en 1476 à l’occasion des fêtes de Noël. La maison Loison a repris la recette originale pour recréer ce délicieux Panettone 1476 riche de raisins secs aux gros grains pulpeux, d’oranges confites et de cédrat de Diamante en Calabre. Une merveille moelleuse et goûteuse, irrésistible et méritant bien un Coq d'Or ! Le panettone, qui se fait en plusieurs tailles et, même, coupé en portions individuelles, se décline aussi à la mandarine et à la vanille ou encore version Colomba, une recette qui remonte à 1552. Goûtez également les superbes "Piccole Delizie", des « mini petits gâteaux », totalement exquis, que l'on grignote avec le café. L’Italie gourmande, c’est tout une histoire et une histoire heureuse !


Mon Abonnement

Mot de passe oublié ?

Recherche Produits

Coqs d'Or



Les Coqs d'Or 2016

Les Coqs d'Or 2016

Champagne
Charles Clément

Champagne <br> Charles Clément

Costières de Nîmes

Costières de Nîmes

PLATEAU DE FROMAGES

PLATEAU DE FROMAGES

image description