Pré-salé de la baie de Somme

C'est le 200ème produit agroalimentaire français reconnu par l'Europe

AOP, appellation d'origine protégée pour l'agneau de pré-salé de la baie de Somme qui devient ainsi le 200ème produit agroalimentaire français (hors vins et spiritueux) a être reconnu par la Commission Européenne. Il s'agit d'un agneau d'un minimum de 135 jours, engraissé pendant 75 jours au moins, sur les pâturages côtiers régulièrement recouverts par la mer. Cet agneau est produit depuis le XVème siècle (au moins). Malheureusement, c'est un produit rare : seulement 10 éleveurs pour 1611 agneaux commercialisés dans 60 boucheries et restaurants. Et c'est un animal saisonnier, vendu uniquement de juillet à novembre. Si vous en trouvez, n'hésitez pas, goûtez-le. Infos sur www.inao.gouv.fr

fiche

Gruyère AOP et Gruyère IGP

L'un est suisse, l'autre français

Tandis que le gruyère suisse, né dans la région de la Gruyère, dans les cantons de Vaud, Fribourg, Neufchâtel, Jura et quelques communes du canton de Berne, et reconnu AOC depuis 2001 transformée en AOP européenne en 2012, revendique son authenticité, le guyère français, produit dans pas moins de 12 départements, de la Haute-Marne à l'Isère, a réussi à obtenir une IGP (indication géographique protégée). Mais le consommateur aurait tord de les confondre. Certes les deux gruyères sont des pâtes dures au lait cru de vache mais c'est à peu près tout ce qui les rassemble : le premier n'a pas de trou, mais il est affiné entre 5 et 18 mois sur des planches d'épicea ce qui donne couleur et saveur intense à sa pâte; le second est affiné "au moins 120 jours", ce qui ne fait que 4 mois, et son goût moins prononcé plait à certains mais pas forcément aux grands amateurs. Il est parfait, en râpé, sur les gratins... Reste que cette IGP nous protège des gruyères bretons !
Pour tout savoir sur le vrai gruyère de la région de Gruyère : www.gruyere.com

fiche

IGP pour l'ail fumé d'Arleux

Une spécialité du Nord enfin reconnue

L’ail fumé d’Arleux est produit dans 62 communes du bassin d’Arleux à cheval sur les départements du Nord et du Pas-de-Calais. Il se présente sous forme de tresses d’ail d’une couleur allant du brun roux léger au brun foncé qui peuvent réunir de 10 à 120 têtes et parfois de 3 têtes seulement. Les variétés utilisées sont de type « Ail du Nord ». Le séchage des têtes d’ail s’effectue avec les fanes, permettant ainsi la confection à la main des tresses. Le fumage, qui a lieu après le tressage, est réalisé dans un fumoir d’une température inférieure à 42°C et dure au moins 7 jours. La très longue conservation de l’ail (parfois plus d’1 an) est obtenue par ce fumage lent issu de matériaux (tourbe, lignite, courte-paille et sciure) traditionnellement utilisés dans la région d’Arleux. Chaque producteur choisit parmi ces matériaux pour constituer son mélange, donnant à son ail un fumage qui lui est propre. Il s’agit d’un produit régional ancien et réputé, les premiers textes mentionnant l’ail fumé d’Arleux datant de 1804. Le Guide des Gourmands compte depuis toujours deux bonnes adresses d'ail fumé d'Arleux à la saveur étonnante. Idéal pour mitonner une volaille aux gousses d'ail au goût particulier.

fiche

L'autre saison du chevreau

Savourez-le au printemps mais aussi à l'automne et, même, à Noël !

Créée au Royaume-Uni pour valoriser la viande de chevreau non seulement au printemps mais aussi, à l'automne, quand les chèvres mettent bas une nouvelle fois, l'opération Goatober a été mise en place cette année dans les restaurants français de plusieurs régions. En effet, avec le succès des fromages de chèvre, la filière produit de plus en plus de chevreaux mâles qui, un peu engraissés, donnent une viande fine, délicate, tendre et pas trop forte... qui se marie déliceusement avec les légumes d'automne : en tajine, en sauté, en cocotte, en boulettes, en blanquette, en rôti.. l'imagination est au pouvoir ! Enfin un produit "nouveau" qui ne vient pas de l'autre bout du monde !

fiche

Pierre Hermé à l'assaut de la GD

Avec des macarons glacés

S'il est un pâtissier hyper actif, c'est bien Pierre Hermé ! Cette fois, c'est à la grande distribution qu'il s'attaque avec la Papila Collection : des "macarons ice cream" à la vanille, au chocolat et dans son parfum fétiche, Ispahan, aux notes de rose. Vendus par deux (8,45 €) exclusivement chez Auchan.  Une bonne nouvelle pour les amateurs.

fiche

Un Musée Universel du Vin à Pékin

Un panorama du vin dans le monde et un village international du vin

Financé par la Ville de Pékin, le Musée Universel du Vin, partenaire de la Cité du Vin de Bordeaux, est un parcours initiatique de 18 000 m2 qui permettra aux visiteurs de découvrir tous les aspects de la culture et des civilisations du vin. Pékin souhaite avec ce projet, renforcer les liens d’amitié entre la France et la Chine et contribuer à la mise en valeur du patrimoine culturel sino-français ainsi que du patrimoine universel du vin. Compte tenu de l’expérience de la Fondation pour la culture et les civilisations du vin dans la conception et l’exploitation d’un équipement culturel dédié aux civilisations du vin, un accord de partenariat a été signé pour que cette dernière conçoive le Musée Universel du Vin sous la forme d’un parcours culturel et éducatif dédié au vin et aux différents aspects culturels et civilisationnels qui s’y rapportent. Son ouverture est prévue en 2021. Ce Musée sera le pivot central du Village International du Vin construit à 38 km de la Cité interdite, dans le district de Fangshan, région viticole en développement depuis plus de 20 ans. Entre la montagne Wullan et la rivière Dashi, c’est la première zone d’activités oenologiques en Chine, étalée sur 30 hectares qui regroupe un musée, une école du vin, une zone d’oenotourisme, un vignoble biologique, une aire commerciale grand public, une offre hôtelière complète ainsi qu’une zone d’activités économiques comprenant une pépinière d’entreprises.

fiche

La Noirmoutier a débarqué

Une primeur à ne pas rater

Malgré les circonstances, les producteurs de pommes de terre de Noirmoutier ont poursuivi leur travail et les primeurs arrivent : une bonne nouvelle pour les gourmands ! Fraichement récoltées, elles arrivent sur les étals : profitez-en et cuisinez-les en toute simplicité pour savourer au maximum leur chair goûteuse et délicate. Un vrai médicament contre la morosité ambiante ! C'est la Sirtéma Label Rouge qui lance la saison, suivront les Bonnotte, Lady Christ'l, Iodéa, Annalisa et Laurette pour se régaler jusqu'à fin juillet. Evidemment, la Coopérative de Noirmoutier qui les propose est sélectionnée, depuis des années, par le Guide des Gourmands !
Plus d'infos sur www.lanoirmoutier.com

fiche

L'AOP pour l'huile de noix du Périgord

La première et la seule en Europe

Après l'Aoc obtenue en 2019, c'est maintenant l'AOC pour l'huile de noix du Périgord qui peut être revendiquée dès cette récolte 2020. Une appellation d’origine qui permet de consacrer un savoir-faire ancestral, d’identifier une production spécifique codifiée dans un cahier des charges qui garantit l’origine et la qualité du produit. Les caractéristiques principales de l’huile de noix du Périgord résident dans l’utilisation de cerneaux de noix de qualité des variétés Marbot, Corne, Grandjean et Franquette, cultivées en Dordogne, bien sûr.  Plusieurs adresses dans le Guide des Gourmands dont notre Coq d'Or, le Moulin de la Guillou dont l'huile est un pur régal.
Plus d'infos et des recettes sur www.noixduperigord.com

fiche

Rhum : les Antilles se mettent au vert

Après la Martinique, la Guadeloupe lance un rhum bio

Après Neisson en Martinique qui propose un superbe rhum blanc bio, fleuri et aromatique aux arômes d'agrumes et aux allures de légèreté malgré ses 52,5°, c'est au tour de la Guadeloupe avec Bologne de sortir un rhum blanc bio tiré de canne jaune cultivée en bio. Même l'étiquette joue le jeu : elle est réalisée en fibre de canne. Et un t'punch ou un planteur bio, c'est encore meilleur !

fiche

La truffe noire de Lalbenque et du Quercy inscrite au patrimoine culturel immatériel de France

Immatériel, immatériel, vous avez dit immatériel ?

Bonne nouvelle : la Truffe noire de Lalbenque et du Quercy vient d'être inscrite au patrimoine culturel immatériel de France. La vraie, la noire, la "tuber mélanosporum", dont la saison s'étale de fin décembre à mi-mars. Le Lot est l'un des premiers départements prodteurs même si, autrefois, on y récoltait 300 tonnes de truffes chaque année et, aujourd’hui… 3 tonnes seulement. 300 trufficulteurs lotois exploitent près de 2000 ha de plantations truffières. Et, autre bonne nouvelle : l'année est plutôt bonne.
Plus d'infos www.tourisme-lot.com

fiche

Mon Abonnement

Mot de passe oublié ?

Recherche Produits

Coqs d'Or
Nouveau dans le Guide



COQS D'OR 2022

COQS D'OR 2022

COQS D'OR 2021

COQS D'OR 2021

Coqs d'Or 2020

Coqs d'Or 2020

Chateau de France

Chateau de France

Edition et impression

Edition et impression

image description