La Grande Epicerie de Paris se dédouble

Inauguration le 9 novembre d'un second magasin... sur la Rive Droite

La très célèbre Grande Epicerie du 7ème arrondissement s'offre un double rue de Passy, rue très chic et très commerçante du 16ème arrondissement. Derrière une façade végétalisée, se cache une véritable place de marché où se déploient des étals de fruits et de légumes. Sur de larges poteaux décorés d’illustrations gourmandes, des messages, des conseils, des recettes proposent une variété de tomate pour les coulis, un poireau vinaigrette revisité, le meilleur choix du jour... Le pain, les pâtisseries préparées quotidiennement par les artisans de La Grande Épicerie de Paris, la viande, le poisson, tous les produits sont là. Le poissonnier, placé du même côté de l’étal que son client, guide les choix; chez le boucher, morceaux choisis, rôtisserie ou cave des viandes maturées s’offrent au regard et sont préparés dans les règles de l’art: beauté du geste et savoir-faire sont mis en majesté. A l'étage, place à l'épicerie avec des produits bien choisis. Et, sous la coupole, un restaurant.
Des chiffres qui parlent : 2800 m2 de surface commerciale, 180 collaborateurs, 30 000 références de produits, 6000 références de produits d'épi cerie dont 150 d'huiles et 350 de confitures et marmelades, 4 comptoirs de dégustation, un restaurant de 116 couverts et 1500 références de vins et alcools dont 100 whiskies.

fiche

Iula Scavo Master of Port 2017

Une femme sommelière gagne enfin ce titre prestigieux

Il aura fallu attendre la 17ème édition du concours pour qu'il soit remporté par une femme ! Onze candidats dont neuf hommes pour ce concours international de sommeliers experts en vins de Porto et c'est une jeune femme qui l'a gagné: Iulia Scavo, sommelière au Milord C à Beaulieu-sur-mer.  Grâce, selon elle, à "la curiosité, la soif de culture, une bonne dose de gourmandise mais aussi la mémoire, la rapidité et l’audace. Ce sont toutes des qualités primordiales pour gagner".Le concours est organisé par l'Union de la Sommellerie Française et le Syndicat des Grandes Marques de Porto. Plus d'infos sur www.masterofport.fr

fiche

Une nuit à l'Abbaye... de Royaumont (95)

Le gîte et le couvert accessibles à tous le week-end

Afin de faire profiter le plus grand nombre de son prestigieux domaine historique, déjà ouvert à la visite 7j/7, la Fondation Royaumont a choisi de rendre accessibles le gîte et le couvert de l’abbaye à tous pendant les week-ends. Cette décision fait suite au plus vaste programme de restauration du monument et de modernisation de l’équipement résidentiel jamais réalisé à Royaumont, qui a rendu toute sa splendeur au bâtiment des moines en 2016.Au programme le vendredi ou samedi soir : apéritif au bar, dîner, une nuit en chambre double standard, petit déjeuner, accès au site et aux activités du week-end... le tout pour 289 € à deux et 199 € pour une personne seule. On peut aussi venir dans ce lieu magnifique pour le déjeuner du dimanche à 34,50 € ou le diner du vendredi ou du samedi à 49 €. Raisonnable pour un si bel endroit.  Une belle expérience ! Infos et réservations sur www.royaumont.com/fr/hotellerie-table


fiche

Fête de la gastronomie du 22 au 24 septembre

Enfin, une thématique "au coeur du produit "

Avec 11500 évènements partout en France , cette fête "officielle" initiée en 2011 au ministère de l’Economie et des Finances, en partenariat avec le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, se veut  conviviale et joyeuse... comme il se doit pour ce qui doit être et rester un plaisir. Bonne nouvelle, cette année, la thémathique est "au coeur du produit". Enfin ! Et le parrain en est, presque naturellement, Stéphane Layani, PDG du Marché International de Rungis.
Quelques chiffres sur la gestronomie en France : 223 000 entreprises en restauration pour 600 000 emplois et 66 Mds€ de chiffre d’affaires annuel (CA), 70 000 entreprises artisanales des métiers de bouche réalisent plus de 33 Mds€ de CA et emploient près de 200.000 personnes, 558 000 acteurs de la Vigne et du vin et le chiffre d’affaires de la filière vitivinicole française est estimé à 31 Mds€. Bref, de quoi motiver tout le monde. Toutes les infos sur fete-gastronomie.fr

fiche

SORTIE DU GUIDE DES GOURMANDS 2018

10 nouveaux Coqs d'or et un Coq de diamant

Ils étaient venus, ils étaient tous là, même celle du sud de l'Espagne avec ses huiles d'olive et ses vinaigres et celui de l'est de l'Angleterre avec ses huîtres et son saumon fumé à chaud : les dix nouveaux Coqs d'Or 2018 ce sont posés, l'espace d'une soirée, sur la magnifique Terrass Kardinal qui domine Paris et, ce jour-là, le monde des Gourmands. Quelques 200 gourmands professionnels parmi lesquels des chefs comme Guy Savoy, André Daguin ou Christian Etchebest, de nombreux journalistes, des épiciers de renom et autres connaisseurs, ont pu goûter de "nouvelles" merveilles mais aussi des plus "anciennes" et désormais très connues découvertes par le Guide des Gourmands au cours de ses 30 premières années d'existance. Le Gers était en force avec deux nouveaux Coqs, et un plus ancien, Xavier Abadie, tous unis sous un même béret pour chanter les louanges de leur belle et très, très bonne Gascogne. La région parisienne brillait avec deux chocolatiers : un tout jeune, Ivan Delaveaux, 26 ans, dont les guimauves ont séduit filles et garçons et un plus installé dans la vie, Christian Constant, qui, à 78 ans, vient de rouvrir une boutique : le chocolat est bon pour la santé ! Le cochon était comme d'habitude de la fête avec une race exceptionnelle, originaire de Hongrie, désormais élevée dans l'Ardèche et transformée en jambons et saucissons admirables par Christophe Guèze, et avec les rillettes et rillons de la famille Goulay à Tours proposées par le fils de la maison et l'adorable Jacques Hardouin, Coq d'or de première génération aujourd'hui en retraite. Bref, les générations se sont confondues pour mieux se régaler. Pourvu que ça dure encore 30 ans !
PHOTO PIERRICK BOURGAULT

fiche

Le cassis nouveau est arrivé

Toute la fraîcheur du fruit

Année précoce pour le cassis comme pour les vins. En 2017, le Noir de Bourgogne, ce cassis généreux et parfumé, a été rare. Après avoir résisté aux intempéries de grêle, de gel puis de fortes chaleurs, la petite perle noire gorgée de soleil a été cueillie à pleine maturité dès fin juin. Le casssis "cueillette", tout en saveur et en fruit, arrive donc chez les cavistes en ce 1er septembre : à savourer (avec modération) seul sur des glaçons mais aussi en classique kir ou autre cocktail et, enfin, en cuisine avec poires, pêches...
Cassis Cueillette Joseph Cartron, 13 € la bouteille de 70 cl chez les cavistes.
www.cartron.fr

fiche

Les Prés d'Eugénie 24ème palace français

Là, tout n'est que luxe, calme et volupté

L'invitation au voyage de Baudelaire mène tout droit aux Maisons Guérard à Eugénie-les-Bains qi viennent de recevoir la distinction de Palace. Et s'il est un établissement qui mérite ce titre, c'est bien celui-là avec ses trois restaurants dont un "Trois étoiles" (depuis 1977 !), ses cinq demeures, ses jardins poétiques.... tout en élégance et en douceur, très loin du bling-bling trop brillant qu'implique souvent ce nom de "palace". On savait déjà que les lieux étaient empreints d'une grace toute spéciale, unique au monde sans doute, mais cela va mieux en le disant haut et fort. Un palace pas comme les autres. Pour rêver un peu  www.michelguerard.com

fiche

Vente aux enchères de prestige à Cannes

Le gagnant est la Romanée-Conte 1980 à 9580 € la bouteille !

La Maison de ventes Besch Cannes Auction, avec l’assistance de l'expert Pascal Kuzniewki, a réussi une très belle vente aux enchères de prestige à Cannes la semaine dernière. Quelques prix pour rêver :
Dans le bordelais, nous retrouvions Petrus, cru légendaire de Pomerol, représenté sur de nombreux millésimes en caisses bois d’origine (6 bouteilles de 2005 vendues 16 600 € - lot 350, 6 de 2007 pour 10 020 € - lot 351, 6 de 2009 pour 16 700 € - lot 352, 6 de 2010 pour 17 320 € - lot 353, 10 bouteilles de 2011 pour 17 200 € – lots 38, 39 et 354), 10 bouteilles de 2012 pour 17 560 € - lots 40, 41 et 355), 6 bouteilles de 2013 pour 10 130 € - lots 42, 43, 44 et 356) ou encore 7 bouteilles de 2014 pour 13 180 € (lots 45 et 357) et d’autres à l’unité (millésime 1989 vendue 3 440 € - lot 485 ou 1998 pour 2 700 € - lot 486). Les crus classés majeurs de la région se partagaient les faveurs du public averti. Plusieurs caisses de Château Mouton Rothschild étaient offertes (retenons le lot 132 avec 12 bouteilles du millésime 1989 vendues 4 420 €, le lot 133 avec 12 bouteilles du millésime 1990 pour 4 480 €, les lots de 6 bouteilles du millésime 2000 réalisant respectivement 8 600 € et 8 840 € - lots 27 et 435). Son voisin Lafite, très prisé en Asie, n’était pas en reste avec de nombreuses bouteilles issues de grandes années dont 5 flacons de 1982 vendues 13 630 € - lot 349. Citons également 11 bouteilles de Château Margaux 1989 vendues 3 805 € - lot 130, 10 bouteilles de Château Montrose 1990 pour 4 420 € - lot 131, 12 bouteilles de Château Angelus 2005 pour 4 665 € - lot 135 ou encore 12 bouteilles de Château Cheval Blanc 2007 qui ont été acquises pour un montant de 3 745 € - lot 199.
Quelques caisses « Collection » ont également fait l’objet de belles enchères. Retenons les lots 308 avec 9 bouteilles du millésime 2008 vendues 6 200 €, 309 et 310 (14 bouteilles de 2012 pour 8 480 €) ou bien encore 311 (8 bouteilles de 2013 pour 4 060 €). A signaler aussi une quantité importante de grands formats (3 magnums de Château Haut-Brion, 2009 vendus 4 300 € - lot 217, 6 magnums de Lafite Rothschild 2012 vendus 4 920 € - lot 239, double-magnums, jéroboams et impériales) pour de jolis repas conviviaux.
Très prisés actuellement à travers le monde, les meilleurs crus bourguignons faisaient l’objet de nombreuses convoitises avec ceux du Domaine de la Romanée-Conti (citons 1 bouteille de Romanée-Conti 1980 pour 9 580 € - lot 346 ou encore 2 bouteilles de La Tâche 1998 vendues 5 160 € - lot 318) et des confidentiels domaines Leroy, Auvenay, Roumier et Rousseau...Plus de grands champagnes et quelques superbes eaux-de-vie.

fiche

Les Français plébiscitent l'apéro !

Leur nouveau repas préféré

Cela n'étonnera pas grand monde : selon une étude menée par le Syndicat des Apéritifs à croquer (biscuits, chips et autres petites choses croustillantes), 89,3% des Français organisent régulièrement un apéro chez eux et 40 % le prennent minimum deux fois par semaine. Mieux 94,7% des Français donnent d'eux-mêmes pour faire plaisir aux autres quand ils organisent un apéro, pour 61% d'entre eux l'apéro va de pair avec le plaisir de recevoir et 79,4% aiment cuisiner et être créatifs à cette occasion. Les Gourmands connaissent nombre de leurs amis qui remplacent l'entrée du repas par un apéro copieux (qui permet d'attendre les retardataires) ou carrément tout le diner par un apéro-dinatoire. Le monde change, les gourmands aussi.

fiche

Ça bouge à Saint-Tropez (suite)

Pamela Anderson (fin de l'aventure vegan), Petrossian et le Papagayo....

Plus que jamais Saint-Tropez a attiré les projecteurs cet été. L'évènement le plus médiatique était certainement l'ouverture d'un restaurant végan (vraiment) éphémère par l'incontournable chef local Christophe Leroy associé à Pamela Anderson herself : ouverture le 4 juillet aux Moulins de Ramatuelle mais.... fermeture 10 jours après ! Christophe Leroy a battu ses records ! Mais l'Hotel de Paris lui accueille toujours, dans son restaurant "le Pationata", la Maison Petrossian avec une carte "Patio'nnément Caviar" qui comporte quelques très jolis plats à base de caviar, saumon et crabe royal www.hoteldeparis-sainttropez.com Enfin, le célébrissime Papagayo qui a changé de proprio, d'équipe, de décor, de cuisine et même de nom s'appelle désormais le GAIO et la fête continue ! www.gaio.club .

fiche

Mon Abonnement

Mot de passe oublié ?

Recherche Produits

Coqs d'Or
Nouveau dans le Guide



Les Coqs d'Or 2018

Les Coqs d'Or 2018

Champagne
Charles Clément

Champagne <br> Charles Clément

AU SECOURS !!!
par Michel Dovaz

AU SECOURS !!!  <Br> par Michel Dovaz

Vignerons Catalans

Vignerons Catalans

Terrass Kardinal

Terrass Kardinal

Edition et impression

Edition et impression

image description